Pour laver sa réputation, le poisson d’élevage va devoir partager ses bassins

« Ce n’est pas le concept intellectuel des cages qui est en cause, c’est sa gestion industrielle qui illustre la désinvolture et l’hérésie environnementales. Au lieu d’un élevage intensif, monospécifique, ayant un recours massif aux intrants, une exploitation écologique d’espèces complémentaires, aux chaînes trophiques différentes serait à inventer ».(suite…)

Aquaculture aux antibiotiques

 Au menu des poissons: acide oxolinique amoxicyline, ampicillin, azaméthiphos, benzylpénicilline, bronopol, chlortétracycline, cloxacilline, dicloxacilline, diflubenzuron, emamectine benzoate, florfénicol fluméquine,  oxacilline, oxytétracycline , pénéthamate, sarafloxacine, somatosalm, sulfamides (tous les), teflubenzuron, tétracycline, thiopental, toschloramide, tricaïne méthanesulfonate,  tricaïne mésylate, triméthroprime

au dessert :(suite…)

Invitation au remue-méninges

 .

remue -méninges en aquaculture.

Nous n’avons pas utilisé le terme anglophone de "remue méninges".

Nous aurions pourtant pu le faire, ne serait-ce que pour rendre hommage à ce concept sympathique, originaire d’outre Atlantique:

1) ne pas critiquer,

2) donner libre cours à son (suite…)

les poissons du futur

Dans une analyse globale, indépendamment de la formidable consommation d’énergie, le poisson carnivore nourri avec des huiles et farines de poisson ne constitue pas un mode d’alimentation durable pour une raison principale : le rendement est mauvais dans la mesure où il faut 3 à 7 kg de poisson (suite…)

Labels et logos

Nous sommes sauvés et rassurés !

Un hypermarché lance aujourd’hui 26 Octobre 2010 un nouveau logo : "nourri sans OGM"

attention, ce n’est pas du 100% (pourquoi ?) , mais cela va cependant dans le bon sens.

Même s’il n’y a pas de quoi (suite…)