Zones humides : pour un million d’hectares assainis, le curseur légal expiatoire tombe désormais… à 1000 m².

Une appréciation administrative à géométrie variable des zones humides selon les époques : de leur prétendue inutilité à leur sauvegarde dogmatique, nonobstant leurs réels intérêts environnementaux au fil des siècles. De la frénésie légitime d’après-guerre à valoriser le moindre m² du territoire national dans un premier temps, de l’absence totale d’études (suite…)

Biodiversité: plantez du lierre commun (hedera helix)

Cette injonction à elle seule ne restaurera pas la biodiversité de la planète, mais les supports minéraux qui pourraient porter du lierre sont nombreux. L’intérêt paysager et environnemental sont indéniables. Le lierre n’est pas un parasite Contrairement à sa réputation, il n’est pas un parasite : il a son propre système (suite…)

Zone humide: alerte…la moitié de la France serait concernée

L’indéniable intérêt écologique des zones humides Les milieux humides fournissent des biens précieux et rendent de nombreux services : épuration de l’eau, atténuation des crues, soutien d’étiage… . L’aménagement du territoire : le déni des zones humides Phénomène amorcé depuis le début du 20ème siècle, amplifié depuis les années 60 et (suite…)

Surenchère des pseudo-environnementalistes

Un pseudo-environnementaliste est un individu à grandes œillères qui, pour résoudre un petit problème, préconise des interventions bien plus invalidantes pour l’environnement que l’impact du facteur à résorber, qui plus est, en faisant engager des dépenses dispendieuses d’argent  public. .Le cas de la renouée du Japon est assez édifiant. De (suite…)

Quand vos médicaments perturbent les poissons

Contraceptifs, antibiotiques, antidépresseurs, médicaments contre le cancer, l'hypertension et le diabète, la liste des produits qu'on retrouve dans les cours d'eau près des grandes villes est longue. Un texte de Louise Beaudoin le samedi 7 février 2015  Des composés de ces médicaments sont évacués dans l'urine, puis voyagent des toilettes aux usines de traitement des eaux (suite…)

Continuité écologique : les travaux sous DIG améliorent-ils vraiment la qualité de l’eau ?

Nous sommes très critiques sur les DIG (Déclaration d’intérêt général) qui pleuvent partout en France sous couvert de restauration écologique des rivières, pour plusieurs raisons : des cibles mal identifiées, la méthodologie des interventions, des coûts souvent exorbitants, l’absence de résultats significatifs en termes d’amélioration de la qualité de l’eau. (suite…)

Le potentiel hydroélectrique ignoré de la France

Estimation du potentiel hydroélectrique FHE (France Hydro électricité) a estimé le potentiel des seuils à 1,1TWh potentiel hydro de la France (FHE) http://www.france-hydro-electricite.fr/lenergie-hydraulique/les-perspectives/evaluation-du-potentiel L’ONEMA a inventorié ~60 000 seuils (ROE) et insiste  surtout sur le nombre important de seuils sans usage ce qui permet, faisant fi de l’esprit colibri, de tourner (suite…)